Bienvenue à la
Faculté des sciences économiques, sociales et des territoires

À la rencontre des étudiants selectionnés pour les championnats du monde d'échecs !

Les 13,14,20 et 21 mars 2021 ont eu lieu les premiers championnats du monde d’échecs universitaires en ligne à l’initiative de Benjamin Defromont, maître de la Fédération internationale des échecs et étudiant de l’Université de Lille. Ces championnats sont organisés par la Fédération internationale des échecs en partenariat avec l’Université du Texas Rio  Grande Valley. Une équipe de compétition de sept étudiants a été constituée, sous les couleurs de l’Université de Lille. Dans cette équipe, on retrouve deux étudiants de la nouvelle Faculté des sciences économiques, sociales et des territoires, Emma Grandval et Jean Lefrere.

Emma Grandval, 18 ans, L1 Géographie et aménagement

Emma, joue depuis dix ans aux échecs. Son demi-frère lui a appris à jouer " C’est mon demi-frère qui avait commencé je voulais apprendre à jouer aussi et puis au final j’ai bien aimé ! "

 

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Emma Grandval j’ai 18 ans et j’habite près Béthune, entre Béthune et Hazebrouck et je suis en première année de licence de Géographie et aménagement.

Comment avez-vous eu connaissance de l’appel à candidatures mais aussi de l’équipe d’échecs de l’université ?

Sur l’intranet j’ai vu un message pour les qualifications pour l’équipe de l’Université de Lille et je me suis dit que ça pouvait être sympa de participer à cet évènement pour apprendre de nouvelles choses, découvrir un peu les étudiants qui jouent aux échecs sur le campus.

Comment avez-vous candidaté ?

J’ai envoyé un mail à Benjamin Defromont qui est le responsable de l’équipe et je lui ai donné mon identifiant d’une plateforme de jeu d’échecs.

Vous êtes depuis longtemps sur cette plateforme de jeu ?

J’avais un compte avant mais je l’ai supprimé du coup j’ai recommencé il y a pas longtemps mais ça fait 3-4 mois que je suis dessus.

Comment ça se passe pour vous ? Quelles sont les prochaines dates ?

Du coup c’est ce week-end, on commence la première phase donc on a 3 minutes + 2 secondes par coup pour jouer et on va essayer de faire le maximum.

Comment appréhendez-vous ce week-end ?

Ça va être compliqué, il y a des très bons joueurs, des grands maîtres, on va faire le maximum, on va essayer !

Qu’est-ce qui est en jeu pour la finale ?

En gros, on pourrait être champion du monde universitaire, ça serait cool !

Jean Lefrere, L2 sociologie - histoire

Jean joue depuis treize ans, il a découvert les échecs grâce à sa mère et il a continué à pratiquer sa passion en jouant dans des clubs et fédérations.

Comment avez-vous commencé les échecs ?

À l’âge de 7 ans, j’ai découvert les échecs grâce à ma mère qui m’a emmené dans des clubs pour me concentrer. Depuis, j’ai continué d’apprendre en poursuivant dans des clubs et fédérations.

Ça fait donc partie de votre quotidien ?

Je joue habituellement environ une fois par semaine mais pas cette année. Beaucoup de clubs sont fermés et les tournois annulés.

Comment avez-vous candidaté ?

J’ai été contacté directement par Benjamin Defromont, étudiant en L3 Philosophie à l’initiative de l’équipe de l’université de Lille pour participer au championnat. En effet, les joueurs d’échecs d’une même région se connaissent souvent les uns les autres. Ils se sont alors dit « qu’au sein de notre grande université, il devait forcément y avoir d’autres passionnés ».

Comment s’est passé le premier tournoi ?

Au programme, des parties « Blitz » soit des parties avec une cadence très rapide. Il y a eu quelques soucis techniques qui ont annulé et décalé certains des matchs. Une réorganisation du tournoi s’est effectuée en dernière minute, répartissant les adversaires du monde entier en 4 divisions. Chaque division comportait tant des joueurs passionnés que des grands maîtres. C’était très sympa !  Ça permet de jouer contre des personnes de tous les pays, j’ai joué contre des indiens ou des joueurs provenant du Bengladesh.

Comment appréhendez-vous le second tournoi ?

J’appréhende moins, je sais désormais à quoi m’attendre pour le fonctionnement de la plateforme et le déroulement du tournoi. Cette fois, il s’agira de parties à cadence plus longue ce qui nécessite plus de réflexion !

Qu’est-ce qui est en jeu pour la finale ?

L’enjeu de ce championnat serait de remporté un titre au niveau national ou celui de la 1ère université française.

Félicitations à Emma et Jean pour avoir participé au premier championnat mondial universitaire d'échec en ligne ! Ils terminent ce tournoi sur le podium avec une place de 3ème sur 140 !